Création d'un Conseil national de lutte contre le terrorisme islamiste et le cancer salafiste - déclaration d'André GERIN
PDF Imprimer
Si vous ne visualisez pas correctement cet email, Cliquez ici.





Après l’attaque islamiste à Trèbes

Création d’un conseil national de lutte

Contre le terrorisme islamiste et le cancer salafiste



Madame, Monsieur,

Je vous prie de trouver ci-dessous, ma déclaration après l'attaque de Trèbes, 

Création d'un Conseil national de lutte contre le terrorisme islamiste et le cancer salafiste.

Cordialement

André GERIN




D É C L A R A T I O N


Après l'attaque de Trèbes

Pour la création d'un Conseil national de lutte

contre le terrorisme islamiste et le cancer salafiste


Après l’attentat de Trèbes, et au-delà des polémiques qu’il peut susciter, nous  nous devons de répondre aux exigences de la population française qui se considère, à juste titre, menacée par le terrorisme islamiste.

Il est tellement aisé de balayer d’un revers de main les surenchères populistes, de rester silencieux et de nier la réalité ! Or, comme dit l’adage : « Qui ne dit mot consent ! »

Les fichiers S estimés au nombre de 20 000 sont en  réalité la partie émergée de l’Iceberg.

Nous devons en finir avec l’omerta et enfin regarder en face l’islamisation radicale des jeunes générations qui est en marche. Faute de quoi, nous pourrions être considérés comme complices passifs de ces agissements.

Aujourd’hui, cette situation est intenable. Des moyens sans précédents sont nécessaires pour investir les quartiers, infiltrer les ghettos ethniques où règne la charia. Nous devons observer toutes les attitudes déviantes, que ce soit à l’école ou sur la voie publique et examiner avec soin les trafics de drogues et les mafias.  J’observe que les collégiens sont de plus en plus nombreux à tenir des discours anti France et anti-blancs.

Qu’attend-on pour donner aux communes, des moyens humains et matériels à la hauteur, face à cette gangrène insidieuse qui pourrit la vie des quartiers ?

Il faut faire un état des lieux, une cartographie de cette réalité qui empoisonne la vie de la France. Nous devons prendre notre courage à deux mains et réaliser un diagnostic républicain sous l’autorité du gouvernement et de l’Assemblée nationale.

Par conséquent, nous devons créer un conseil national de lutte contre le terrorisme islamiste et le cancer salafiste

Pour un tel sujet, le clivage gauche-droite n’a pas sa place.

Un grand débat national digne de ce nom doit avoir lieu ainsi qu’une prise de conscience sur l’idéologie totalitaire qu’est l’islamisme.

Pour ce qui me concerne, j’espère que le PCF et la gauche ne manqueront pas ce rendez-vous !

André GERIN


 
A n d r é     G E R I N
Député-Maire Honoraire de Vénissieux
27 rue Francis de Pressensé
69190 SAINT-FONS
Tél - Fax : 04 78 67 16 99
http://andregerin.blogspot.fr
  
Pour m'écrire : laissez un commentaire :

http://andregerin.blogspot.fr




Conception : www.intersed.fr

Vous souhaitez vous désincrire ?