Hommage à Fidel Castro : Et oui, L’idée communiste est toujours vivante !
PDF Imprimer
Si vous ne visualisez pas correctement cet email, Cliquez ici.





Hommage à Fidel Castro

Et oui, L’idée communiste

est toujours vivante !


Madame, Monsieur,

Veuillez trouver, ci-dessous, ma réaction suite au décès de Fidel Castro. 

Cordialement

André GERIN




D É C L A R A T I O N



Le père de la révolution cubaine, Fidel Castro est mort. Avec lui, c’est notre l’histoire qui est interpellée tant il a compté et comptera encore pour les générations futures.

J’ai été fasciné par cet homme qui a fait tomber une dictature, refusé de se soumettre au diktat américain et échappé aux centaines d’attentats fomentés contre lui par la CIA. Avec Che Guevara, ils sont devenus les  icônes des communistes dans le monde, des mouvements progressistes et des pays non-alignés.

L’embargo des USA contre Cuba a fonctionné telle la corde du pendu. Mais Cuba a tenu tête à l’impérialisme américain qui se voulait le gendarme du monde.

Cette histoire de portée universelle fait de cette ile, un pays d’exception. L’éducation et la santé en accès libre, gratuits pour tous, y sont des droits humains fondamentaux.

Je suis sorti de mon aveuglement. Il reste des zones d’ombres de la réalité cubaine : la répression policière et les prisonniers politiques injustement incarcérés.

Mais Cuba est toujours debout. 26 ans après l’écroulement de l’Union soviétique c’est un Président communiste qui est à la tête du pays. Traversé par des mouvements de libération qui marquent l’Amérique latine, Cuba continue sa transformation économique, sociale et touristique.

Les donneurs de leçon occidentaux dans le contexte géopolitique d’aujourd’hui, feraient mieux de balayer devant leur porte.  Il suffit d’observer la réalité totalitaire de certains pays comme les Emirats arabes, l’Arabie Saoudite, le Qatar ou la Pologne.

Force est de constater que le combat du XXème siècle pour les valeurs et les idéaux du communisme, malgré le Goulag et ses dérives, sont nourries, dans ce XXIème siècle, par la mondialisation du capitalisme financier. Ce capitalisme prédateur planétaire humilie les peuples et les Nations.

L’expérience de Cuba est une leçon d’humilité.

La fierté d’être communiste trouve sa raison d’être, sa pertinence, sa persistance.

Pour moi, l’idée communiste est toujours vivante, au cœur de l’actualité du PCF.


André GERIN




A n d r é     G E R I N
Député-Maire Honoraire de Vénissieux
27 rue Francis de Pressensé
69190 SAINT-FONS
Tél - Fax : 04 78 67 16 99
http://andregerin.blogspot.fr
  
Pour m'écrire : laissez un commentaire :

http://andregerin.blogspot.fr




Conception : www.intersed.fr

Vous souhaitez vous désincrire ?